Les meilleures destinations pour voir de la macro en plongée

Chaque plongeur a sa préférence pour un style de plongée. Certains aiment aller profond et avoir l’ivresse des profondeurs, d’autres aiment les plongées sportives, les dérivantes, celles où l’on rencontre du gros pélagique, d’autres peuvent être carrément accro aux épaves. Et puis il y a aussi, pour les plus patients, et ils sont de plus en plus nombreux, le plaisir de chercher dans les coins et recoins de minuscules petites créatures. C’est ce que l’on surnomme la macro, particulièrement appréciée par les photographes…

Quelques conseils pour réussir à dénicher les espèces « macro »

La recherche des petites créatures doit se faire méthodiquement afin de multiplier les chances de rencontres.Le plongeur qui erre les yeux dans le vide sans vraiment savoir où regarder et quoi chercher ne trouvera pas grand chose. Parmi les bons conseils pour être efficace et arriver à dénicher un max d’espèces, la première chose à faire est de se renseigner dans les bouquins ou sur des sites web spécialisés. Connaître les espèces présentes sur la zone ou les sites sur lesquels on plonge est déjà un grand pas. Car cela vous permettra de savoir ce que vous cherchez ! Ensuite, équipez-vous d’un bon phare. D’une part parce qu’il sera essentiel de révéler les couleurs pour voir de nombreuses espèces très colorées… Mais dont les couleurs sont absorbées, et se mélangent avec le fond en l’absence d’éclairage artificiel. Mais aussi parce que si vous aimez la macro, il y a de fortes chances que vous plongiez de nuit. Le mieux est d’opter pour un phare qui possède un faisceau large et une bonne autonomie. Un angle d’éclairage large permettra d’avoir un champ de vision plus grand. En balayant le fond ou le substrat lentement depuis une courte distance (environ 1m max), vous devriez commencer à trouver de jolis petits trésors !

Où voir la meilleure macro en plongée ?

Après ces petits conseils pour trouver plus facilement des petites créatures étranges, intéressons-nous aux meilleurs endroits pour pratiquer ce type de plongée. Même si on peut trouver de la macro quasiment partout, certaines destinations sont carrément des temples de la macro. Alors voici quelques unes des meilleurs endroits où plonger pour la macro :

Une région du monde est largement en tête dan ce domaine… L’Asie du Sud-Est, et particulièrement ce que l’on appelle le Triangle de Corail. Pourquoi ? Parce que l’on y trouve tout simplement les plus beaux récifs coralliens et la plus grande biodiversité marine de la planète !

Les Visayas aux Philippines, haut-lieu de la macro

Les photographes adeptes de la macro vous le diront, la région des Visayas dans le centre des Philippines est sans aucun doute une des meilleures destinations pour la recherche d’espèces comme les nudibranches, les crevettes, crabes, petits coquillages ou encore des poissons hors normes comme les frogfish ou les hippocampes pygmées dont la taille ne dépassent guère le centimètre ! Avec des sites comme Dauin, Panglao, Balicasag, Cabilao ou encore Moalboal, les possibilités sont gigantesques pour remplir vos galeries d’images. Notons également, toujours aux Philippines mais hors des Visayas (sur l’île de Luzon, plus au nord), l’excellente destination qu’est Anilao, qui fait référence en terme de Muck-Dive !

frogfish-visayas-dauin.jpg

Lembeh en Indonésie, temple de la muck-dive

Le détroit de Lembeh dans le Sulawesi en Indonésie, est connu mondialement comme le temple de la Muck-Dive (plongée sur fond sableux volcanique, voire vaseux, d’apparence souvent lunaire, où une multitude d’espèces ont évolué pour s’adapter à ce milieu…. pour des plongées incroyables !). Et donc de la macro également ! Il est alors impératif de bien ouvrir l’oeil tant un certain nombre de ces espèces sont passées maître dans l’art du camouflage… L’Indonésie est une grande nation de la plongée. Les amoureux de macro et de muck-dive adoreront également les plongées à Ambon dans les Moluques.

nudibranch-2328630_1280.jpg

La Papouasie Nouvelle-Guinée, aux portes du Pacifique

Toujours dans le triangle de corail, la Papouasie Nouvelle-Guinée est un must dans les destination plongée de prestige. Avec des fonds préservés et des récifs en pleine santé, la vie abonde autant dans la colonne d’eau que sur le fond avec une myriade d’espèces à dénicher, comme les hippocampes pygmées et une impressionnante collection de nudibranches !

Hippocampe-pygmee.jpg

D’autres régions dans le monde sont aussi particulièrement bien fournies en petites bêtes :

Les Maldives, après le gros, le tout petit !

Les Maldives sont une destination tout à fait exceptionnelle pour la plongée. Sous les paysages de cartes postales, les plongeurs viennent y observer les nombreux requins, les requins baleines, les mantas… mais si l’on baisse les yeux et que l’on s’interesse à ce qui se passe au ras du sol, on découvre également une richesse insoupçonnée de petites créatures. Les nudibranches sont fréquents, tout comme les crabes enfouis dans les coraux ou au milieu des tentacules des anémones, ou encore les crevettes toujours photogéniques.

crabe-porcelaine-maldives.jpg

La macro des eaux Marseillaises – France

Véritable pôle de biodiversité, avec près de 10% des espèces marines mondiales, la Méditerranée abrite de très nombreuses d’espèces minuscules à commencer par les nudibranches. Et la région marseillaise est une excellente destination pour qui voudra partir à la recherche des Lilliputiens. Attention, certaines espèces ne dépassent pas 1 cm de long ! Pourquoi ne pas emporter une loupe avec vous ? Fouillez également dans chaque anémone que vous croiserez… Vous y découvrirez également un monde caché !

Blennie-photo-macro.jpg

Macro de l’Atlantique à Lanzarote – Îles Canaries

L’archipel des Canaries est une destination plongée de plus en plus à la mode pour de courts séjours, et offre de belles immersions où espèces atlantiques, méditerranéennes et tropicales se côtoient. Et les plongeurs qui se prêtent au jeu seront étonnés de voir que la macro est bien représentée, avec par exemple les hippocampes, de nombreux nudibranches, crevettes ou encore l’élégant crabe flèche dans les anémones.

Ces destinations, excellentes pour la plongée macro, ne sont qu’une partie des possibilités qui s’offrent aux plongeurs. Et l’on pourrait bien sûr en proposer bien d’autres. Alors où que vous soyez, ouvrez l’oeil ! Les fonds marins vous réservent certainement quelques jolies surprises…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 + un =