La plongée sous-marine se décline en de multiples facettes. Une poignée de catégories où chacun y trouve son compte. L’enseignement, la plongée Tek, la photo sous-marine, la plongée bio, la spéléo… Quand d’autres n’ont d’yeux que pour les épaves ! La « tôle » comme on dit… Au final, à bien y réfléchir, la plongée sur épave allie un peu toutes ces disciplines. Et ce sont certainement toutes ces sensations qui font que l’on aime plonger sur les épaves. Rares sont ceux qui leur tournent le dos !

Tribloo a sélectionné 10 épaves parmi les plus belles de la planète, des immanquables. Où que vous soyez dans le monde, vous aurez toujours une raison d’aller explorer quelques-unes de celles-ci :

Au nord-est de l’île des Dieux, Bali en Indonésie, repose une des épaves les plus connues et les plus accessibles du monde. Car le succès de l’USAT Liberty est de se trouver à peine à une trentaine de mètres de la plage de Tulamben. L’épave du Navire de guerre américain torpillé durant la Seconde Guerre Mondiale par les japonais en 1942, permet une exploration toute en sécurité entre 5 et 28m de profondeur, donc accessible aux plus petits niveaux de plongée, mais aussi en apnée. Elle est habitée par une faune incroyable: des dizaines d’espèces de poissons, une multitude de nudibranches, et l’on y rencontre souvent un immense banc de perroquets à bosse !

Dans un tout autre style, retournons en Europe, avec l’épave du Haven au large de Gênes en Italie. Ce monstre d’acier pourrait même être la plus grosse épave du monde. De dimensions gigantesques (le bateau mesurait à l’origine 334m de long mais l’épave est divisée en plusieurs parties), cette plongée s’adresse aux plongeurs expérimentés. Bien qu’il soit possible d’explorer le sommet de l’épave à l’air à partir de -33m, c’est plutôt au trimix ou équipés de recycleurs que les plongeurs l’explorent jusqu’au sable à 80m. En 1991, le pétrolier coule à la suite d’une explosion due à un incendie.

Cargo de la marine britannique transportant du matériel militaire, le SS Thistlegorm fut coulé le 6 octobre 1941 par des bombardiers allemands. L’épave, posée sur un fond de sable à 32m, a été découverte par Cousteau et son équipe dans les années 50. Longtemps laissée tranquille, elle est devenue quelques dizaines d’années plus tard, une des épaves les plus célèbres au monde. Chargée d’histoire, il est possible de se balader à l’intérieur du navire, et d’y découvrir le chargement abandonné : motos, Jeeps, fusils, obus, locomotives, etc… Généralement, les bateaux de croisière prévoient deux plongées: une à l’extérieur de l’épave et une à l’intérieur.

Épave mythique des Caraïbes, le Roraima, comme les autres épaves que l’on trouve devant le village de Saint-Pierre, témoigne de la violence de l’éruption volcanique de la Montagne Pelée en 1902. Après avoir brulé durant trois jours, le Roraima coule et se pose à 60m de fond. Surnommée « l’épave aux cheveux blancs » par le Commandant Cousteau, elle est recouverte de gorgones, coraux et éponges au milieu desquels évoluent de nombreux poissons colorés…

Les côtes françaises comptent de nombreuses épaves réparties sur tout le littoral. Dans le Var, à proximité de l’île de Porquerolles, le Donator repose sur le sable à une cinquantaine de mètres de profondeur, suite à sa rencontre avec une mine dérivante en novembre 1945. Il coula alors rapidement avant de se poser presque intact sur le fond. Le Donator est désormais reconnu comme une des plus belles épaves de Méditerranée, avec une faune incroyable : les bancs d’anthias recouvrent toute une partie de l’épave, les mérous patrouillent dans les coursives, tout comme les sars, daurades et autres girelles….

  • Le SS President Coolidge aux Vanuatu

Dans l’archipel des Vanuatu, proche de la Nouvelle-Calédonie, une des plus grandes épaves au monde (environ 200m de long), repose dans des eaux chaudes et poissonneuses, à quelques dizaines de mètres de la côte. Le SS President Coolidge, ancien paquebot luxueux, réquisitionné durant la Seconde Guerre Mondiale par l’armée américaine pour le transport des troupes, fut coulé en octobre 1942 par deux mines sous-marines… américaines ! Elles étaient bien entendu censées protéger les navires américains de l’intrusion de sous-marins ennemis. L’épave dont la proue se situe à 20m, et la partie la plus profonde à 70m, permet d’accueillir tous les niveaux de plongeurs, qui pourront ainsi découvrir les nombreux vestiges militaires le long de leur balade sous-marine.

  • Le USS Kittiwake aux îles Cayman

L’USS Kittiwake, navire d’assistance et de sauvetage de 76 m de long, a été coulé volontairement en 2011 dans le but de fournir à la fois un récif artificiel pour abriter la faune sauvage et un site de plongée accessible à tous, puisque l’épave se trouve à seulement 20 mètres sous la surface dans les eaux de Grand Cayman. Cet ancien bateau de service est aujourd’hui le terrain de jeu des carangues et des barracudas dans une eau cristalline.

  • Le Ghiannis D en Egypte

Le célèbre récif d’Abu Nuhas dans le nord de la Mer Rouge en Egypte, abrite plusieurs épaves, dont le Ghiannis D. Echoué en 1983, c’est une des plus récentes épaves de Mer Rouge. Peu profonde (max 27m), elle est très intéressante car très colonisée par les coraux et les poissons. Il n’est pas rare d’y voir quelques tortues imbriquées également. A l’intérieur, un banc de glassfish attend en général les plongeurs…

C’est au Soudan que l’on trouve l’Umbria, cargo italien, sabordé par son capitaine alors que le navire, immobilisé par les Britanniques à Port-Soudan, était chargé d’un véritable arsenal de guerre pour les troupes italiennes. Ce n’est que lorsque l’Italie entra en guerre officiellement aux côtés des Allemands le 10 juin 1940, que le capitaine italien décida rapidement de saborder son navire et toute sa cargaison pour ne pas que les britanniques s’en empare. Le navire intact repose à seulement 30m de fond. Véritable musée de l’histoire, elle est désormais considérée comme une des plus belles épaves du monde !

Le lagon de Truk (Chuuk) en Micronésie est considéré comme le plus grand cimetière d’épaves de la planète, résultat d’une bataille sanglante en février 1944 lorsque les Japonais ont vu toute leur flotte couler suite à leur destruction par les bombardiers américains. Le Fujikawa Maru est considéré comme la plus belle plongée du lagon. On peut notamment y voir plusieurs avions de chasse japonais. Entre 9 et 33 mètres de profondeur, c’est une épave très accessible.

Il existe bien sûr de nombreuses épaves à travers le monde quel que soit la destination que vous choisirez. Plonger sur une épave réserve souvent de belles surprises et de beaux souvenirs. Chaque épave a sa propre histoire alors n’hésitez pas à bien vous renseigner avant de vous immerger !

Dans une vie de jeune plongeur, le premier voyage plongée est toujours un grand moment d’excitation. Partir vers des eaux plus chaudes, plus bleues, et plus poissonneuses, ou tout simplement différentes de ce que l’on connaît, est une première étape à franchir, mais avec prudence, pour que cela reste une expérience réussie. Alors voici quelques astuces et surtout, les meilleures destinations pour les plongeurs débutants !

Quelles conditions de plongée pour un plongeur débutant ?

Lorsque l’on est un tout jeune plongeur (en nombre de plongées à son actif bien entendu), il est important de ne pas se jeter à l’aveuglette sur la destination d’un premier voyage loin de la maison. Du sable chaud, des cocotiers, et des fonds superbes ne sont pas les seuls critères auxquels il faudra penser, au risque de passer des moments pas toujours agréables, et même de se faire un peu peur. Et en cas de difficultés vous ne voudrez peut-être plus tenter l’expérience. Ce serait bien dommage…

En plongée sous-marine, il faut avancer à son rythme. Car c’est l’expérience qui forge un plongeur. Avoir 10 plongées sur son carnet signifie en d’autres termes une expérience quasi négligeable. La bonne nouvelle c’est justement que partir et faire de belles plongées dans un endroit inconnu est très bénéfique pour acquérir les bons réflexes et gérer son stress.

Des plongeurs partent en exploration...

Alors comment bien choisir sa première destination plongée ?

En tant que plongeur débutant, vous n’aurez pas les réflexes d’un plongeur chevronné. Donc le mieux est de réduire les situations stressantes. Car chacune d’entre elles peut conduire à des pertes de contrôle de la situation voir à une panique. Et clairement, en vacances il vaut mieux s’en passer…

Pour commencer, renseignez-vous d’abord sur les conditions générales en mer de la destination. Certaines sont clairement destinées à des plongeurs ayant acquis un minimum d’expérience. On parle souvent de la barre des 50 plongées. Car on estime que c’est un minimum pour avoir un « vrai » vécu de plongeur, en ayant pu répondre à un certain nombre de situations à gérer.

Les eaux chaudes sont un avantage : moins de fatigue et consommation plus faible. Le point essentiel à ne pas négliger sera la présence de courants, qui peuvent être difficiles à gérer lorsque l’on n’y ait pas habitué. Par exemple, une croisière aux Maldivesrequiert en général un minimum d’expérience, car les courants sont y très présents, et parfois même assez fort. On parle alors de niveau intermédiaire qui correspond en général à la fameuse barre des 50 plongées. En jeu, l’expérience réussie du client, c’est-à-dire vous…. Mais aussi votre sécurité et celle des guides et autres plongeurs.

Prenez-en compte aussi la présence de certaines espèces, en particuliers les requins. Il est probable que vous ne soyez pas encore prêt à plonger en leur compagnie. C’est quelque chose qui se prépare, tout simplement pour avoir les bons comportements et gérer calmement la situation. Il n’y a rien de pire que des plongeurs hyper stressés en présence de requins… A coup sûr, ils les attirent ! Et les mauvais comportements peuvent s’enchainer très vite.

Renseignez-vous sur la profondeur moyenne des plongées à l’endroit où vous souhaiteriez plonger. Si les trois-quarts se font entre 30 et 40m… oubliez ! Vous aurez le temps de programmer ça dans un an ou deux, quand vous aurez le niveau requis et l’expérience qui va avec. C’est souvent dans les 20m que l’on s’amuse le plus alors autant en profiter.

Enfin, il faudra aussi choisir le format de votre séjour. Plutôt croisière ou plutôt hôtel ? Sachez qu’en croisière vous ne ferez que plonger. Idéal pour progresser vite, mais encore faut-il supporter le rythme, car c’est en général 3 ou 4 plongées par jour. A terre, c’est différents puisque vous plongez quand vous le souhaitez. Et selon les destinations, il est intéressant de coupler la plongée avec tourisme et culture.

Les destinations parfaites pour les plongeurs débutants

Pour vous aider dans le choix de vos prochaines vacances plongée, Tribloo a sélectionné quelques destinations parfaitement adaptées aux plongeurs débutants, avec des conditions globalement très bonnes, aussi bien en termes de visibilité, de température, ou encore de courants. Attention toutefois à respecter la bonne période pour chacune d’entre elles.

• La Corse

Histoire de commencer près de chez nous, qui n’a jamais rêvé d’aller passer ses vacances en Corse ? Avec une saison qui va du mois de mai jusqu’en octobre, et des eaux qui dépassent les 26° durant l’été, c’est l’endroit idéal pour faire de belles immersions méditerranéennes à un saut de puce du continent. Une belle visibilité et une vie abondante, des courants faibles, parfait pour progresser en toute sécurité !

• Malte

Avec ses eaux d’une clarté inouïe et chaudes durant une bonne partie de l’année, Malte est devenue une destination plongée privilégiée pour les plongeurs européens et même au-delà. Connue pour ses plongées profondes, ses grottes ou encore ses épaves, les conditions y sont parfaites pour tous les niveaux, y compris les débutants. Et même si certains sites éloignés des côtes présentes parfois des courants assez forts, la majorité en sont dépourvus.

• L’Egypte en Mer Rouge

La Mer Rouge est bien entendu une des destinations phares des plongeurs du monde entier, et notamment des européens. En quelques heures de voyages et pour un budget limité, on peut profiter de récifs coralliens merveilleux dans une eau d’un bleu légendaire. Mais attention à bien choisir sa formule et son itinéraire. Pour les plongeurs peu expérimentés, deux possibilités s’offrent à eux. Vous pouvez opter pour un séjour à terre, comme dans la région de Marsa Alam,Hurghada ou encoreSafaga, avec des plongées qui peuvent se faire parfois depuis la côte, ou sur les récifs au large en bateau. Pour profiter des plus beaux sites, il faut partir en croisière à la semaine. Et là, toutes ne requièrent pas le même niveau. La plus adaptée est certainement la croisière St-John’s reef au sud, avec des sites peu profonds, des courants faibles en général, et des eaux encore plus chaudes. La célèbre croisière BDE est à éviter pour les débutants (courants, houle, requins).

• Les Visayas aux Philippines

L’Asie du Sud-Est est une région mondialement reconnu comme une des meilleures pour la plongée sous-marine. Au cœur du Triangle de Corail (plus grande biodiversité marine de la planète) les Philippines représentent un haut lieu de la plongée. C’est dans la région centrale, les Visayas, que les conditions seront les plus adaptées pour les plongeurs novices. Il est possible de voir des choses incroyables dans moins de 15m d’eau. Attention toutefois à bien gérer sa flottabilité, car les coraux sont présents partout. Il est alors important de bien savoir se stabiliser…

• L’Ile Maurice

Mondialement connue comme une destination de Lune de Miel, Maurice est aussi un petit paradis pour les plongeurs, largement adapté à la pratique des baptêmes et aux débutants. C’est un endroit parfait, dans un cadre idyllique pour découvrir les récifs coralliens et toute la faune de l’Océan Indien. Une belle épave est également accessible aux Niveau 1 et Open Water, le Stella Maru.

• La Guadeloupe

Située sur l’arc antillais, ce territoire français d’outre-mer est un des meilleurs endroits pour plonger dans les Antilles. Avec ses eaux toujours chaudes, et ses courants relativement faibles, les novices y trouveront un formidable terrain de jeu, en particuliers dans la célèbre Réserve Cousteau à l’ouest. Les tortues marines font partie intégrante du décor…

• Les Canaries

Cet archipel au large du Maroc, accessible en quelques heures à peine de la métropole est carrément dépaysant ! Avec ses décors volcaniques aussi bien terrestres que sous-marins, les plongeurs y viennent pour découvrir des atmosphères différentes de ce qu’ils connaissent en général. Avec une faune mêlée d’espèces atlantiques, méditerranéennes et même tropicales, les plongeurs débutants y trouveront des sensations formidables. Et avec des courants relativement faibles, les fonds des Canaries leur réservent de belles surprises…

Ces destinations seront parfaites pour prendre de l’assurance sous l’eau, adopter les bons réflexes, et améliorer votre expérience de plongeur. Bientôt vous pourrez partir vers d’autres eaux, telles que celles des Maldives, duMexique, de Polynésieet bien d’autres destinations encore