10 épaves incontournables pour la plongée sous-marine

La plongée sous-marine se décline en de multiples facettes. Une poignée de catégories où chacun y trouve son compte. L’enseignement, la plongée Tek, la photo sous-marine, la plongée bio, la spéléo… Quand d’autres n’ont d’yeux que pour les épaves ! La « tôle » comme on dit… Au final, à bien y réfléchir, la plongée sur épave allie un peu toutes ces disciplines. Et ce sont certainement toutes ces sensations qui font que l’on aime plonger sur les épaves. Rares sont ceux qui leur tournent le dos !

Tribloo a sélectionné 10 épaves parmi les plus belles de la planète, des immanquables. Où que vous soyez dans le monde, vous aurez toujours une raison d’aller explorer quelques-unes de celles-ci :

Au nord-est de l’île des Dieux, Bali en Indonésie, repose une des épaves les plus connues et les plus accessibles du monde. Car le succès de l’USAT Liberty est de se trouver à peine à une trentaine de mètres de la plage de Tulamben. L’épave du Navire de guerre américain torpillé durant la Seconde Guerre Mondiale par les japonais en 1942, permet une exploration toute en sécurité entre 5 et 28m de profondeur, donc accessible aux plus petits niveaux de plongée, mais aussi en apnée. Elle est habitée par une faune incroyable: des dizaines d’espèces de poissons, une multitude de nudibranches, et l’on y rencontre souvent un immense banc de perroquets à bosse !

Dans un tout autre style, retournons en Europe, avec l’épave du Haven au large de Gênes en Italie. Ce monstre d’acier pourrait même être la plus grosse épave du monde. De dimensions gigantesques (le bateau mesurait à l’origine 334m de long mais l’épave est divisée en plusieurs parties), cette plongée s’adresse aux plongeurs expérimentés. Bien qu’il soit possible d’explorer le sommet de l’épave à l’air à partir de -33m, c’est plutôt au trimix ou équipés de recycleurs que les plongeurs l’explorent jusqu’au sable à 80m. En 1991, le pétrolier coule à la suite d’une explosion due à un incendie.

Cargo de la marine britannique transportant du matériel militaire, le SS Thistlegorm fut coulé le 6 octobre 1941 par des bombardiers allemands. L’épave, posée sur un fond de sable à 32m, a été découverte par Cousteau et son équipe dans les années 50. Longtemps laissée tranquille, elle est devenue quelques dizaines d’années plus tard, une des épaves les plus célèbres au monde. Chargée d’histoire, il est possible de se balader à l’intérieur du navire, et d’y découvrir le chargement abandonné : motos, Jeeps, fusils, obus, locomotives, etc… Généralement, les bateaux de croisière prévoient deux plongées: une à l’extérieur de l’épave et une à l’intérieur.

Épave mythique des Caraïbes, le Roraima, comme les autres épaves que l’on trouve devant le village de Saint-Pierre, témoigne de la violence de l’éruption volcanique de la Montagne Pelée en 1902. Après avoir brulé durant trois jours, le Roraima coule et se pose à 60m de fond. Surnommée « l’épave aux cheveux blancs » par le Commandant Cousteau, elle est recouverte de gorgones, coraux et éponges au milieu desquels évoluent de nombreux poissons colorés…

Les côtes françaises comptent de nombreuses épaves réparties sur tout le littoral. Dans le Var, à proximité de l’île de Porquerolles, le Donator repose sur le sable à une cinquantaine de mètres de profondeur, suite à sa rencontre avec une mine dérivante en novembre 1945. Il coula alors rapidement avant de se poser presque intact sur le fond. Le Donator est désormais reconnu comme une des plus belles épaves de Méditerranée, avec une faune incroyable : les bancs d’anthias recouvrent toute une partie de l’épave, les mérous patrouillent dans les coursives, tout comme les sars, daurades et autres girelles….

  • Le SS President Coolidge aux Vanuatu

Dans l’archipel des Vanuatu, proche de la Nouvelle-Calédonie, une des plus grandes épaves au monde (environ 200m de long), repose dans des eaux chaudes et poissonneuses, à quelques dizaines de mètres de la côte. Le SS President Coolidge, ancien paquebot luxueux, réquisitionné durant la Seconde Guerre Mondiale par l’armée américaine pour le transport des troupes, fut coulé en octobre 1942 par deux mines sous-marines… américaines ! Elles étaient bien entendu censées protéger les navires américains de l’intrusion de sous-marins ennemis. L’épave dont la proue se situe à 20m, et la partie la plus profonde à 70m, permet d’accueillir tous les niveaux de plongeurs, qui pourront ainsi découvrir les nombreux vestiges militaires le long de leur balade sous-marine.

  • Le USS Kittiwake aux îles Cayman

L’USS Kittiwake, navire d’assistance et de sauvetage de 76 m de long, a été coulé volontairement en 2011 dans le but de fournir à la fois un récif artificiel pour abriter la faune sauvage et un site de plongée accessible à tous, puisque l’épave se trouve à seulement 20 mètres sous la surface dans les eaux de Grand Cayman. Cet ancien bateau de service est aujourd’hui le terrain de jeu des carangues et des barracudas dans une eau cristalline.

  • Le Ghiannis D en Egypte

Le célèbre récif d’Abu Nuhas dans le nord de la Mer Rouge en Egypte, abrite plusieurs épaves, dont le Ghiannis D. Echoué en 1983, c’est une des plus récentes épaves de Mer Rouge. Peu profonde (max 27m), elle est très intéressante car très colonisée par les coraux et les poissons. Il n’est pas rare d’y voir quelques tortues imbriquées également. A l’intérieur, un banc de glassfish attend en général les plongeurs…

C’est au Soudan que l’on trouve l’Umbria, cargo italien, sabordé par son capitaine alors que le navire, immobilisé par les Britanniques à Port-Soudan, était chargé d’un véritable arsenal de guerre pour les troupes italiennes. Ce n’est que lorsque l’Italie entra en guerre officiellement aux côtés des Allemands le 10 juin 1940, que le capitaine italien décida rapidement de saborder son navire et toute sa cargaison pour ne pas que les britanniques s’en empare. Le navire intact repose à seulement 30m de fond. Véritable musée de l’histoire, elle est désormais considérée comme une des plus belles épaves du monde !

Le lagon de Truk (Chuuk) en Micronésie est considéré comme le plus grand cimetière d’épaves de la planète, résultat d’une bataille sanglante en février 1944 lorsque les Japonais ont vu toute leur flotte couler suite à leur destruction par les bombardiers américains. Le Fujikawa Maru est considéré comme la plus belle plongée du lagon. On peut notamment y voir plusieurs avions de chasse japonais. Entre 9 et 33 mètres de profondeur, c’est une épave très accessible.

Il existe bien sûr de nombreuses épaves à travers le monde quel que soit la destination que vous choisirez. Plonger sur une épave réserve souvent de belles surprises et de beaux souvenirs. Chaque épave a sa propre histoire alors n’hésitez pas à bien vous renseigner avant de vous immerger !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 + 19 =